AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yuki Kane - la cadette [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuki Kane

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Yuki Kane - la cadette [En cours]   Lun 26 Aoû 2013, 22:28


Kane Yuki

Sexe : Femme
Age : 16 ans

Groupe : Créatifs
Classe : A
Année scolaire : Première
Club : Aucun (?)

Votre Hôte préféré : Choisir mon préféré c'est un peu dur, mais je pense que ce serait Mori.

Famille et liens : Je m'appelle Yuki et je suis sans amis.~ Je vis seule avec ma mère, n'ayant qu'une sœur se nommant Umi. Enfin, en réalité mes deux parents sont présents, mais chacun vit dans son monde... néanmoins, ceci est une autre histoire. Je suis très attachée à ces deux femmes, mais moins à mon père, qui est plus distant de moi qu'il ne devrait l'être. À l'inverse, il semble beaucoup tenir à ma grande sœur, qui vit la situation opposée. Pour moi, chaque personne vivant dans la demeure compte, que ce soit mes aînés ou mes serviteurs.

Du côté de mes amis ? Et bien j'en ai quelques uns... ce n'est pas facile avec mon caractère un peu particulier, mais je m'en suis tout de même fait. La plupart d'entre eux sont doués en matière d'arts, ou se terrent au fin fond des livres, dans la bibliothèque. D'autres sont dans ma classe, mais je ne m'approche pas beaucoup des hôtes, probablement parce que le grand blond m'effraie un peu. Certains n'osent pas m'approcher, et pourtant j'aimerais tellement qu'ils fassent le premier pas et qu'ils me parlent... je ne désire que connaître d'autres personnes après tout.

Particularité : J'ai une cicatrice sur l'épaule gauche.







Portrait Robot

Description physique : Je possède des cheveux mi-longs, un peu de la même couleur que du café au lait, ayant parfois des reflets un peu roux en prime. Ceux-ci descendent jusqu'au dessus de ma poitrine, formés par des coiffures toutes plus originales les unes que les autres, mais généralement ils sont lâchés, à l'exception d'une petite natte sur le côté avant gauche, puis un petit chignon formé d'une tresse sur le côté droit.

Je me considère comme étant de taille plutôt normale... un mètre soixante, c'est la moyenne après tout, non ? Bien que par rapport à certains, ça fasse plutôt petit, je ne me sens pas spécialement complexée par ma taille.

[En cours.]

Style Vestimentaire : Je n'ai pas pour habitude de vouloir sortir du lot, donc je ne porte jamais de couleurs voyantes, ou de vêtements trop courts. Le plus souvent, ce sont des robes couleur pastel, avec un petit cache-cœur blanc cassé. Mais ça, c'est seulement en dehors des cours.

Description mentale : Facilement effrayée par les personnes excentriques, narcissiques et bruyantes à la fois (sorry Tamaki, you're out), je reste souvent dans mon coin pour lire un peu ou dessiner, qui est une passion que j'ai développée assez tôt. Pour moi, chaque livre raconte une histoire intéressante, peu importe ce qu'en pensent les autres : ils ont tous leur valeur propre, certains juste non reconnue. Concernant les dessins, tout s'adapte à mon humeur : il est donc facile de juger s'il faut m'approcher ou non, à moins de vouloir se faire massacrer sur place. Et gratuitement en plus.

Autrement, je suis quelqu'un d'assez posée. Je n'embête jamais qui que ce soit et j'adore rendre service. On peut dire que je suis très patiente, même si ce n'est pas toujours le cas. Très à l'écoute des autres, j'apprécie beaucoup régler leurs problèmes avant les miens, que je refoule d'ailleurs au fond de moi-même. Jamais je n'en parle et je ne montre jamais quand ça va mal, après tout j'ai horreur de pleurer devant les autres. Jusqu'à ce jour, la seule qui m'ait vue pleurer ne serait-ce qu'une fois est ma sœur. Personne d'autre n'en a encore eu l'occasion.

Je souris énormément quand je suis proche de quelqu'un, je pourrais même dire que je ne fais que ça lorsque je m'entends très bien avec une personne, comme Umi. Néanmoins pour cela, il faut déjà réussir à m'approcher : je suis assez timide et peureuse, donc c'est plus difficile qu'il n'y paraît. D'ailleurs, les filles sont celles qui peuvent se lier d'amitié le plus facilement avec moi, je n'ai jamais compris pourquoi. Peut-être parce que les garçons beaucoup plus grands que moi m'intimident un peu au départ et que par conséquent il m'est impossible d'employer le moindre mot.

Ce que j'entends dire par peureuse ? Disons que j'ai pas mal de phobies. Par exemple, le noir ne me rassure pas beaucoup, surtout en extérieur. Si je suis seule, je panique totalement, je ne peux pas m'isoler dans une pièce sombre sans trembler de peur. J'ai souvent honte de ça, mais je n'y peux rien, la nature m'a faite comme cela après tout... peut-être qu'un jour, ceci me passera. En attendant, je cache ce sentiment embêtant et gênant dans un coin de mon cœur, en évitant que des événements qui le pousseraient à sortir n'arrivent. S'ajoutant à ça, j'ai également peur du sang, plus précisément des grosses plaies : j'en vois une, je m'effraie puis je tombe dans les pommes.

Enfin, même si je peux paraître toute douce, je suis quelqu'un de très possessive et jalouse. Alors que de base je suis généreuse, il y a des choses que je ne peux me résoudre de partager, ma sœur en est un exemple de choix. Comme c'est grâce à elle si j'ai pu m'épanouir, je ne peux me permettre de laisser les autres la blesser, malgré son caractère fort. Au fond de moi je sais qu'elle est capable de se défendre toute seule, mais dès que quelqu'un dit du mal d'elle, je deviens violente. Ça commence par les mots, puis ça peut finir avec les poings dans les cas les plus extrêmes. Et oui, je reste une enfant incorrigible...

Un objet fragile ? Pas de souci, je suis là... pour le casser. Très maladroite et un peu tête en l'air, il m'arrive très souvent de tomber, de briser quelque chose en le faisant heurter le sol ou même d'oublier certaines choses importantes. Mes camarades de classe n'hésitent pas à me le rappeler d'ailleurs, mais cela ne m'empêche pas de recommencer encore et encore... tout ça rentre par une oreille et ressort par l'autre finalement. Parfois, dans quelques situations, il m'arrive d'être vraiment insouciante, particulièrement en matière d'amour ou d'amitié.

Pour finir, je suis non seulement douée pour les dessins et la musique, mais aussi pour la cuisine : même si selon ma mère c'était le rôle des cuisiniers de s'en occuper, je ne pouvais pas m'empêcher d'aller aux cuisines pour les observer, ou même de temps à autre pour mettre la main à la pâte. Malgré les apparences, je suis assez désobéissante... heureusement qu'elle ne le sait pas ! Et si elle savait en plus que j'admirais tout ce qui était petit et mignon et que j'adorais manger plein de gâteaux, en m'attaquant à sa réserve personnelle qu'elle cachait dans la buanderie... ne jamais me sous-estimer.

Niveau scolaire : Très bon. Certes je ne fais pas partie du top 3 du classement, mais un jour, je serais capable de les dépasser et de me hisser à la première place ! Enfin, je crois... après tout, mes résultats sont excellents.

Classe sociale : Je suis de haute lignée, en conséquent ma famille possède beaucoup d'argent et est capable d'organiser fréquemment de grandes réceptions, auxquelles je ne participe que si j'en suis forcée. Nous dirigeons une grande compagnie touchant à l'électronique, mais particulièrement les jeux, également les otomes que beaucoup de filles apprécient. Bien évidemment, nous vivons dans une grande maison, mais nous possédons quelques maisons secondaires lorsque nous souhaitons partir en vacances, pour changer d'air.







Biographie

Histoire : L'aînée, Umi Kane, signifiant Mer d'argent. Sombre, parfois déchaînée, mais également douce et mystérieuse. Puis il y a la cadette, Yuki Kane, se traduisant par la Neige d'argent. Douce mais froide, teintée d'une couleur blanche lui donnant un côté pur. L'une et l'autre sont opposées au premier abord, mais s'assemblent ensuite pour ne former qu'une seule âme, ce qui renforce leurs liens.


« Une enfance des plus curieuses »



C'est un jour d'été, le 16 août, que naît une petite fille aux grands yeux verts, prête à dévorer la vie à pleines dents. La femme l'ayant mise au monde est déjà fière de son enfant, qu'elle serre délicatement contre elle. De son côté, le père, semble d'un tout autre avis. Son amour est certes partagé, mais plus posé sur l'aînée, qui se tient également près du nouveau-né, posée dans les bras du grand homme. Pour lui, la plus âgée reste sa préférée, et ignore presque la petite dernière, opposée à ses attentes : selon lui, elle n'avait pas l'air assez forte pour supporter les coups bas de ce monde.

Les parents de ces deux enfants s'aimaient beaucoup, les deux petites filles entre elles également, mais chacune recevait beaucoup plus d'amour d'un parent en particulier. Pour Yuki, c'était sa mère, et pour Umi, son père. Malgré les différences qui les séparaient, la jeune fille à la peau de porcelaine admirait énormément sa grande sœur, bien qu'elle n'osait pas l'avouer de peur qu'on lui dise qu'elle n'avait pas de quoi l'envier, qu'elle était tout aussi parfaite. Et pourtant, elle n'arrivait pas à se le dire.

En grandissant, la cadette continuait de chercher l'affection de son père, peu importe les moyens. Mais à chaque fois, ce n'était qu'échec sur échec : il ne s'occupait que très peu d'elle, passant le plus clair de son temps avec l'aînée. Chaque tentative était différente, faisant jouer ses compétences : dessins, musique,... mais rien ne fonctionnait. Yuki ne pouvait que se sentir jalouse, même si elle, contrairement à sa sœur, était choyée par leur douce mère. Comme quoi, l'amour d'un ne pouvait suffire à combler le cœur d'une enfant tant que l'autre était présent...



« Adolescence, collège »



Les deux enfants poussaient à une vitesse incroyable, plus vite que l'on aurait pu l'imaginer. Certaines femmes de chambre s'extasiaient en voyant à quel point leurs maîtresses étaient devenues de belles femmes. Mais ces flatteries ne parvenaient pas toujours au cœur de Yuki, étant trop occupée à jalouser Umi. Cela n'affectait pas directement leur relation mais le faisait quand même, rongeant petit à petit la joie de vivre qu'avait toujours eu la cadette ainsi que son espoir d'être un jour elle aussi adorée par son père.

Néanmoins, tout ce petit manège de jalousie cessa alors qu'elle n'avait que quatorze ans, période critique pour une femme. C'était lors d'une réception comme ils avaient l'habitude de donner, du moins c'était ce qu'elle pensait au départ. Après avoir demandé le silence, leurs parents, se mettant bien en hauteur afin que tout le monde puisse les entendre, prononcèrent un long discours avant d'introduire aux invités leurs filles, ayant bien grandies. Les invités applaudissaient, comme réjouis, mais Yuki n'y prêta pas attention. Quelque chose d'autre avait envahi son esprit.

Face à elle, son père lui souriait. Sûrement était-ce un sourire afin de ravir tous ces gens, mais elle n'en avait que faire. Pour elle, c'était une preuve assez forte d'amour, même si ce n'était pas grand chose. Dans son coin, elle pleurait, faisant en sorte que personne ne puisse les voir. Mais sa sœur, bien évidemment, les vit. Tout en versant des larmes de joie, elle souriait doucement : c'est alors que toute la haine, toute la jalousie accumulée s'évapora en un rien de temps.

Bien vite, ses liens avec Umi devinrent plus que forts et Yuki ne pouvait presque plus se séparer d'elle, comme si sa présence était nécessaire pour qu'elle puisse continuer à vivre. Deux corps mais une âme, voilà ce que ressentait la cadette au plus profond d'elle. À présent, elle ne lui enviait plus grand chose et se fichait bien de ce que ses camarades de classe pouvaient penser. Son monde, fait de noirceur, s'était éclairci et était redevenu blanc, comme la neige.



« Un nouveau départ : le lycée Ouran »



Un an après cet événement, la douce enfant venait de rejoindre sa sœur adorée au lycée d'Ouran, où elle avait réussi à se hisser en classe A grâce à ses résultats. Contrairement à elle, Umi était très populaire, probablement grâce à son esprit très ouvert. Yuki, elle, était trop renfermée et timide pour aller directement parler aux autres. Certains osaient, d'autres non. Mais au moins, elle s'était débarrassée de cette jalousie idiote, qui n'avait lieu d'être. Si elle avait des amis, tant mieux pour elle...

En constatant que son aînée avait rejoint le Cercle de Magie Noire, l'idée de s'ouvrir plus aux autres parvint enfin à l'esprit de la cadette. Néanmoins ce club ne l'intéressait pas plus que ça. C'est en croisant un "prince" blond, Tamaki Suou, qui l'effraya au premier abord, que la jeune fille songea aux différents clubs et entendit finalement parler du Club d'Hôtes, dont elle devint une cliente régulière sans même s'en rendre compte au début de son année de première, soit un an après : tout ceci lui permit d'agrandir sa vision du monde.

Encore à ce jour, toutes les personnes connaissant les deux soeurs savent et disent à voix haute à quel point elles sont différentes, mais que l'une ne peut vivre sans l'autre. Certains pensent même que ce manque de ressemblances est bénéfique, d'autres qu'il est un peu effrayant car elles sont comme le jour et la nuit, mais que l'on ne sait jamais à quoi s'attendre avec elles. Yuki, le soleil aux aspects lumineux mais parfois mauvais; Umi, la lune mystérieuse, sombre mais scintillant d'une lumière douce.

Secret : Passionnée de cosplay






Derrière l'écran

Niveau de RP : Je pense qu'on peut le situer entre bon et assez bon... je ne suis pas très forte pour juger mon propre niveau de RP, donc je vais dire que ça dépend des fois ? Cela doit bien faire 4-5 ans que j'ai commencé, dont une pause d'au moins un an.

Découverte du forum : Disons que Google est mon meilleur ami.

Double-compte : Non, pas à ma connaissance... '-'
Commentaire : Je bave sur le design.

Autre : ÇA MANQUE DE PATATES TOUT ÇA !



Code by Cricri - Do not copy

_________________

Petit bonus:
 


Dernière édition par Yuki Kane le Dim 24 Aoû 2014, 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Hitachiin

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Yuki Kane - la cadette [En cours]   Jeu 12 Sep 2013, 17:27

Enchanté et Bienvenus Miss !

Bonne continuation pour la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Kane

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 12/08/2013

MessageSujet: Re: Yuki Kane - la cadette [En cours]   Dim 15 Sep 2013, 14:31

Merci beaucoup pour cet accueil chaleureux !
Je termine ma présentation dès que possible. Smile

_________________

Petit bonus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikaru Hitachiin

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Yuki Kane - la cadette [En cours]   Mer 18 Sep 2013, 09:35

Magnifique Princesse x)
Hâte de la voir terminer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yuki Kane - la cadette [En cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yuki Kane - la cadette [En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ouran Highschool :: Gestion :: Inscriptions :: En cours d'inscription-
Sauter vers: